8 indicateurs pour gestionnaires de flottes

par 19 Mai 2020

Illustration Data Application

La question que l’on nous pose le plus est : Quels sont les besoins des autres opérateurs de flottes ?  Et c’est bien naturel… La gestion d’une flotte de véhicule au sein d’une entreprise inclut des moments de grande solitude. Surtout pendant la crise que nous traversons : “Pourquoi n’ai-je pas pensé à cela ?”, “L’information sanitaire de nos conducteurs est-elle efficace ?” sans oublier que le gestionnaire de flotte est parfois également responsable d’autres services et matériels… L’expérience partagée des autres opérateurs de flottes doit servir à la communauté pour réduire les coûts, diminuer les risques et améliorer l’efficacité opérationnelle en général. Basé sur une analyse qualitative, voici les top 8 indicateurs des gestionnaires de flottes :

Numéro 6 va vous surprendre (Si, si…)

  1. Localisation véhicules et trajets

Au delà de connaître la position d’un véhicule en temps réel, les opérateurs souhaitent pouvoir recomposer un trajet à la demande, identifier les évènements qui ont contribué à un problème de conduite ou d’itinéraire et de trouver la raison principale du problème pour apporter des actions correctives sans espionner leurs employés. 

2. Rapports de freinage brutal et d’accélération rapide

Parfois il faut freiner sec pour éviter un accident ou mettre la gomme pour s’insérer dans le trafic. Ce qui n’est pas naturel c’est de le faire systématiquement et trop souvent.  Changer la conduite erratique de certains employés c’est économiser  beaucoup d’argent en carburant, en pièces de rechange sans compter la diminution des risques d’accidents et de contraventions.

3. Modélisation des zones géographiques

La modélisation des déplacements par zones est importante  pour optimiser la logistique :

  • Réduire les itinéraires trop long, 
  • Rerouter un circuit de livraison, 
  • Décider de l’implantation d’un entrepôt relais, 
  • Choisir l’endroit idéal pour faire le plein
  • Réduire les utilisations hors limite 

De plus, le zonage des véhicules couplé avec l’horaire, peut servir de base à la facturation client

4. Inactivité des véhicules

Il faut connaître et interpréter rapidement la raison de l’immobilisation temporaire ou accidentelle d’un véhicule. Un véhicule qui ne tourne pas est une perte d’argent. 

5. Les excès de vitesse

Comme pour les freinages et accélérations intempestives, un excès de vitesse peut se comprendre dans certaines situations de conduite.  Par contre la détection et la correction des mauvaises habitudes sont primordiales d’abord pour économiser du carburant, ensuite pour éviter les amendes et diminuer les accidents corporels. Deux problèmes qui coûtent beaucoup plus cher qu’un plein d’essence.

6. Récompenser les bons conducteurs

Il ne peut pas y avoir de bâton sans carotte. Une politique d’utilisation des véhicules qui réprimande sans récompenser n’est pas viable sur le long terme. L’établissement d’un score de conduite fiable et adapté aux besoins de l’entreprise, permet de récompenser les bons conducteurs et de former les autres.

7. Vérifier les données kilométriques

Surveiller l’état des véhicules, prévoir leur maintenance font partie des activités principales des gestionnaires de flottes. Beaucoup souhaite vérifier les déclarations kilométriques des conducteurs sans avoir à inspecter physiquement les véhicules et faire des calculs fastidieux à chaque échéance.

8. Quel outil télématique ?

Choisir le bon outil n’est pas facile tant les solutions sont nombreuses, variées et à tous les prix. De plus en plus d’opérateurs de flotte privilégient les facteurs suivants :

  • Rapide à mettre en place
  • Facile à comprendre et prendre en main
  • Des prix adaptés à la taille du parc de véhicule
  • Respect de la vie privée des employés
  • Favorise les économies de carburant
  • Assistance à l’ interprétation des données
  • Pas de frais d’installation ni de contrat longue durée
  • Système de coaching et de récompense intégrés

Conclusion

Les gestionnaires de flottes ne sont plus à la recherche de la solution la plus complète. Pourquoi ? Parce que le potentiel des améliorations que pourrait apporter les analyses de données collectées est pénalisé par deux réalités : celle d’une solution coûteuse, et celle d’une analyse fastidieuse de la donnée livrée brute. Aujourd’hui, les gestionnaires de flotte cherchent avant tout à être pragmatiques, ce qui passe par la recherche d’une solution simple et intuitive autour de données utiles et dont l’analyse est maîtrisée et livrée directement sous forme intelligible. Parce qu’au final, ne l’oublions pas, ce n’est pas la donnée en tant que telle qui va inspirer le décisionnaire, mais bien ce qu’il va pouvoir en faire, c’est-à-dire le plan d’action qui lui permettra d’optimiser ses opérations tout en réduisant les coûts et les risques.

Frederick Buhr. Co-fondateur, Drivata.

Smartphone :  ange ou démon de la sécurité routière ?

Smartphone : ange ou démon de la sécurité routière ?

La sécurité routière admet que le téléphone mobile est devenu l’une des principales causes d’accidents sur la route avec la vitesse et l’alcool. Près d’un accident corporel sur 10 serait lié à l’utilisation du téléphone en conduisant.

Or il apparaît que les chiffres officiels sont largement sous-estimés…

lire plus
ZEBOX Startup Story : drivata disrupte la télématique

ZEBOX Startup Story : drivata disrupte la télématique

Simplifiez vous la télématique avec drivata, une application mobile sécurisée, sans boitier à installer, sans contrat longue durée. Les données de conduite sont anonymisées en conformité RGPD, L'offre inclut : véhicule et trajets illimitée, analyse prédictive assistée...

lire plus
Provence Promotion
bpifrance
CIC
Initiative Marseille Metropole
Smalt Capital
FEDER EU Région Sud Provence Alpes Côte d'Azur
Crowe
Region Sud Investissement

Projet financé avec le concours de l'union européenne avec le fond européen de développement régional

M