L’examinateur du permis bientôt remplacé par votre smartphone ?

par 30 Nov 2019

L’heure est arrivée… Un homme revêche prend place dans un véhicule auto-école à côté d’un apprenti conducteur fébrile. Il sort d’une mallette noire de mauvaise augure un formulaire qu’il commence à remplir lentement et inexorablement. Un moniteur assis sur la banquette arrière donne les informations d’usage. Enfin, l’examinateur lève son stylo et regarde la pauvre créature, les mains sur le volant qui montre déjà des signes évidents d’anxiété. Au lieu de la rassurer, il lance un “Alors, on y va ?” impérieux et sans appel.

Les histoires d’examen du permis de conduire sont pleines d’examinateurs prompts à recaler des conducteurs fébriles dont les larmes d’échec tombent sur leur doigts agrippés au volant comme s’ils refusaient de sortir du véhicule.

“je suis tombé sur une peau de vache” déclarent alors invariablement les recalés en secouant la tête.

Demain, cette expérience traumatisante pourra bien être entièrement remplacée par une simple application téléchargée sur votre smartphone.

En Inde, pays où les vaches sont sacrées, des chercheurs de Microsoft ont développé et testent une application qui vise à remplacer l’examinateur du permis de conduire par un smartphone.

Comment utiliser les données du smartphone?

Savez vous que nos smartphones sont équipés de nombreux capteurs qui peuvent servir, entre autres, à mesurer la vitesse, l’accélération et le freinage d’un véhicule ? Cette data croisée avec les informations provenant de la caméra du mobile et croisée avec d’autres informations comme celle du véhicule et de la route peuvent établir un score de conduite fiable. C’est en se basant sur ce principe que la solution Drivata établit un diagnostic expert sur les opérations d’une flotte de véhicule en moins de 30 jours. Drivata récolte les données de conduite puis les croisent avec des données contextuelles comme le type de véhicule, les conditions routières et météo pour livrer des scores de sécurité routière et d’éco-conduite.

Une application peut-elle faire passer l’examen du permis de conduire ?

Pas encore et pour trois raisons principales :

Détection et reconnaissance des signaux routiers :

Les algorithmes de reconnaissance à vitesse réelle ne sont pas encore opérationnels. Les tests livrent des taux de 93% de réussite. Suffisant pour augmenter un algorithme prédictif mais pas assez pour valider un examen certifiant.

L’examinateur est agréÉ par l’état :

C’est un fonctionnaire de catégorie B, diplômé d’État et rattaché au ministère de l’intérieur, dont la mission est de délivrer le permis de conduire aux candidats méritants, et d’apporter son expertise dans le domaine de la conduite. Les risques d’erreur ou de corruption existent mais sont infimes.

Le piratage informatique :

La collecte et le traitement des données par l’application mobile se font via le réseau. Toute application téléchargée peut-ainsi être piratée à travers une faille de sécurité dans le mobile, dans les ports de communication au réseau, voire même dans les serveurs qui traitent et analysent la data. Si l’intégrité de la data récoltée est corrompue, les résultats de l’examen sont invalidés.

Si la technologie n’est pas encore prête pour faire passer l’examen du permis de conduire, elle est déjà disponible pour effectuer un diagnostic expert sur les comportements routiers, l’éco-conduite et ainsi livrer un rapport qui guidera un gestionnaire de flotte en entreprise dans ses tâches journalières.

Smartphone :  ange ou démon de la sécurité routière ?

Smartphone : ange ou démon de la sécurité routière ?

La sécurité routière admet que le téléphone mobile est devenu l’une des principales causes d’accidents sur la route avec la vitesse et l’alcool. Près d’un accident corporel sur 10 serait lié à l’utilisation du téléphone en conduisant.

Or il apparaît que les chiffres officiels sont largement sous-estimés…

lire plus
La nouvelle mobilité contre vents et marées…

La nouvelle mobilité contre vents et marées…

Marc Passani est le responsable de la flotte de Daher, groupe international basé à Marseille. Il a accepté de répondre à nos questions sur l’évolution de son métier et sa récente expérience avec l’application mobile Drivata.

lire plus
ZEBOX Startup Story : drivata disrupte la télématique

ZEBOX Startup Story : drivata disrupte la télématique

Simplifiez vous la télématique avec drivata, une application mobile sécurisée, sans boitier à installer, sans contrat longue durée. Les données de conduite sont anonymisées en conformité RGPD, L'offre inclut : véhicule et trajets illimitée, analyse prédictive assistée...

lire plus
8 indicateurs pour gestionnaires de flottes

8 indicateurs pour gestionnaires de flottes

La question que l’on nous pose le plus est : Quels sont les besoins des autres opérateurs de flottes ?  Et c’est bien naturel... La gestion d’une flotte de véhicule au sein d’une entreprise inclut des moments de grande solitude. Surtout pendant la crise que nous...

lire plus

Projet financé avec le concours de l'union européenne avec le fond européen de développement régional

M